C'était une délicieuse surprise, de celle que nous offrent les beaux hasards des jours, quand peu à peu les évènements nous embarquent vers une douceur inattendue ... L'autoroute surchargée, la nationale empruntée histoire de ne pas perdre de  temps ... la fin de journée si douce sous le bleu, pleine de soleil ... la décision au dernier moment de prendre à gauche vers le port ... et au bout l'éblouissement et le bonheur qui coule en vous lentement, gourmet, gourmand ... vous me suivez ? nous voici à Mèze !  :)

 

 
Farouche lagune tu portes fière tes eaux sauvages
ils sont bénis ceux pour qui tu lèves tes voiles
et dans tes bleus glissent de francs regards, d'éternels gestes,
et les coeurs rudes et si tendres des hommes de Thau

J'aime le sel que tu déposes sur nos lèvres ivres de soleil
et les rires des ailes blanches en plein ciel
j'aime tes secrètes couleurs, tes ondulations, tes fureurs
quand la vie remplit les filets  des hommes de Thau
 
Chris, septembre 2011
 
DSC02020