Compter les pieds
Battre la mesure
Et faire chanter
La moindre césure
Déguster les impairs
Souffler les métaphores
Enrichir chaque vers
Scander les anaphores
Pour un alexandrin
Fuir l’enjambement
Voir éclore un quatrain
Magique agencement
Egratigner l’épigramme
Mettre au clou le fabliau
Et choisir calligramme
Pour rire du rondeau
L’élégant acrostiche
Offre rimes embrassées
Et le souriant pastiche
De joyeuses croisées
Le vent qui martyrise
Les pages du carnet
N’aura aucune prise
Sur les frêles couplets
Sur son banc le poète
Réinvente la vie
Mettant de l’or au mètre
Au rythme de sa poésie …

***

Le_petit_banc_sous_les_ocres

Chris, Lubéron printemps 2009

Clin d'oeil pour un poète qui se reconnaîtra  :-)

Cette ballade, légèrement retouchée, a été déposée chez Lali pour En Vos Mots 183